La FTQ-Construction a souligné dimanche la Journée internationale de commémoration des travailleuses et des travailleurs morts ou blessés au travail. Pour témoigner de sa sympathie et de sa solidarité envers les victimes et leur famille, la FTQ-Construction demande au gouvernement d’agir rapidement pour améliorer la prévention sur les chantiers de construction au Québec.

Ruban de commémoration – 28 avrilLa Loi sur la santé et la sécurité du travail, adoptée en 1979 par le gouvernement de René Lévesque, prévoyait l’instauration de représentants en prévention sur les chantiers de construction du Québec. Plus de 33 ans après, les représentants en prévention ne sont toujours pas présents sur la majorité des chantiers.

L’expérience internationale prouve que des représentants en prévention ont un impact très positif sur la réduction des risques reliés au travail dans la construction. Selon François Patry, responsable de la santé et la sécurité au travail pour la FTQ-Construction, « au Québec, on refuse d’aller de l’avant pour des raisons financières et à cause de la pression du patronat. C’est irrespectueux pour toutes les familles de ces victimes. »

En 1982, la CSST a constaté que 24 personnes étaient mortes en raison de leur travail dans l’industrie de la construction. Trente ans plus tard, les statistiques pour 2012 montrent que 64 personnes sont mortes pour ces mêmes raisons. Pour la FTQ-Construction, cette situation doit être corrigée le plus rapidement possible par des gestes concrets.

« Pour honorer la mémoire des victimes, le gouvernement péquiste a l’opportunité de faire plus qu’une simple campagne de publicité. Il a l’opportunité de compléter la vision de René Lévesque en matière de santé et sécurité dans la construction. Le gouvernement a l’opportunité d’affirmer clairement que la santé et la sécurité au travail, ça n’a pas de prix! » a lancé monsieur Patry.

En attendant la réponse du gouvernement, la FTQ-Construction continue son travail de sensibilisation. Le 29 avril, tous les travailleurs de la construction observeront une minute de silence à 10 h pour commémorer la mémoire de leurs confrères et consoeurs morts ou blessés au travail.

 

À propos de FTQ-Construction
La FTQ-Construction représente plus de 75 000 travailleurs et travailleuses de la construction. Avec une représentation de près de 44 %, elle est la plus importante organisation syndicale de l’industrie de la construction au Québec. www.ftqconstruction.org