Québec et Ottawa ont le pouvoir d’améliorer le sort des travailleurs québécois!

La Commission de la construction du Québec (CCQ) a publié hier ses perspectives pour 2017. Elle prédit une année en baisse pour le nombre d’heures travaillées dans la construction au Québec. Selon les prédictions des économistes de la CCQ, 135,5 millions d’heures seront travaillées dans la construction au Québec en 2017, une baisse de plus de 5 millions d’heures comparativement à 2016.

La FTQ-Construction croit qu’il est encore temps pour les gouvernements fédéraux et provinciaux de renverser la tendance. En accélérant leurs investissements dans les infrastructures québécoises, les gouvernements ont le pouvoir de stimuler l’économie québécoise tout en améliorant nos routes, nos écoles, nos hôpitaux et nos autres infrastructures.

La Ville de Montréal a déjà accepté de l’épaule à la roue en doublant le rythme des travaux d’entretien pour les prochaines années. Si Québec et Ottawa acceptent de suivre cet exemple, les travailleuses et les travailleurs de la construction pourront avoir une première année positive en cinq ans!

Bulletin de nouvelles