Possibilité d’emprisonnement pour une négligence en santé et sécurité au travail

Un entrepreneur en construction a été reconnu coupable d’homicide involontaire à la suite d’actes de négligences en matière de santé et sécurité au travail.

Le triste incident a coûté la vie de Gilles Lévesque, enseveli dans une tranchée non sécurisée, à Montréal en 2012. Plus de 6 ans plus tard, le juge Pierre Dupras a reconnu la culpabilité de l’entrepreneur Sylvain Fournier, et ce, au grand soulagement de sa famille et de ses proches.

La FTQ-Construction accueille favorablement le verdict et invite les entrepreneurs en construction à prendre acte du jugement. Cette jurisprudence confirmera, une fois de plus, que ces derniers doivent assurer la sécurité de leurs travailleurs en toutes circonstances.

Que le message soit clair : la santé et la sécurité sur les chantiers n’est pas négociable puisqu’elle peut avoir des conséquences graves.