Plateforme électorale de la FTQ Construction

Les 17 syndicats affiliés de la FTQ Construction se réunissent du 5 au 7 juin pour leur congrès trisannuel. Nous effectuerons un bilan des quatre dernières années et aborderons les grandes orientations politiques à venir. La FTQ-Construction représente plus de 75 000 travailleurs et travailleuses de la construction. Avec une représentation de plus de 43 %, elle est la plus importante organisation syndicale de l’industrie de la construction au Québec.

Sachant que des élections provinciales auront lieu en octobre, nous désirons offrir la possibilité à nos membres de connaitre les positions des principaux partis pour l’industrie de la construction au Québec. C’est aussi une occasion pour nous de faire connaitre nos revendications aux partis. Nous avons envoyé une lettre aux critiques en matière de Travail des partis provinciaux.

Voici les questions:

Modification à la loi R-20

D’abord, nous avons connu des conflits de travail lors des deux derniers renouvèlements de nos conventions collectives. Nous pensons sincèrement que dans sa forme actuelle, la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction (Loi R-20) désavantage injustement les travailleurs et travailleuses. Deux dispositions incluses dans le Code du travail qui s’applique à tous les travailleurs et travailleurs du Québec ne s’appliquent pas au milieu de la construction :

  • Des mesures anti-briseur de grève
  • Le droit à une rétroactivité

Cela crée une situation où les associations patronales de la construction n’ont aucune pression pour conclure rapidement une entente avec les associations syndicales. Nous sommes alors pris en otage par cette injustice et n’avons d’autre choix pour se faire entendre que de recourir à la grève. En 2017, l’Alliance syndicale de la construction a remis à la ministre du Travail une pétition de plus de 40 000 signataires portant ces revendications.

 

Est-ce que votre parti s’engage à inclure une mesure anti-briseur de grève dans la Loi R-20 et inclure une rétroactivité dans le processus de négociation pour les travailleurs et travailleuses de la construction?

 

Santé et sécurité

Depuis 1984, les travailleurs et travailleuses de la construction attendent que soient promulguée les articles 204 à 215 de la loi Santé sécurité du travail leur permettant d’avoir de réel comité de chantier et des représentants à la prévention. Mais rien ne bouge. À chaque année, une cinquantaine de travailleurs et travailleuses de la construction perdent la vie sur leur chantier.

 

Est-ce que votre parti s’engage à promulguer les articles 204 à 2015 de la loi Santé sécurité du travail?

 

De plus, nous désirons étudier la possibilité d’encadrer le prix des médicaments. Au cours des dernières années, notre assurance a connu une augmentation du coût des médicaments de 8 à 10% annuellement. Aujourd’hui, les réclamations en médicaments représentent 53% de la valeur total des réclamations d’assurance des travailleurs et travailleuses de la construction.

 

Quelle est la perspective de votre parti pour encadrer le prix des médicaments? Appuieriez vous un régime universel des médicaments au Québec?

 

Discussion sur l’industrie de la construction

L’industrie de la construction évolue constamment. Nous aimerions pouvoir assoir les principaux acteurs, en dehors de la période de négociation, pour régler les problèmes des grands enjeux de la construction.

 

Est-ce que votre parti s’engage à tenir un grand colloque sur l’industrie de la construction?

 

Nous vous tiendrons au courant des réponses des différents partis.