Le syndicalisme est un mouvement tolérant

Le président de la FTQ, Daniel Boyer, a décidé de s’adresser à tous les membres de la FTQ aujourd’hui pour dénoncer la montée de l’intolérance.

Un réel mouvement de solidarité ne doit pas opposer le « nous » à « l’étranger ». Nos valeurs syndicales de justice sociale, de partage et de tolérance sont au centre du projet de société que nous proposons.

Le mouvement syndical s’est toujours battu contre le racisme ainsi que pour l’inclusion et l’égalité. Il continuera de le faire. Notre voix devient d’autant plus essentielle lorsque les promoteurs de l’exclusion et de la discrimination s’activent.

 

Lettre de Daniel Boyer, président de la FTQ, contre le racisme by FTQ-Construction on Scribd