06052006

La FTQ-Construction a terminé sa tournée provinciale 2006

Montréal, le 5 juin 2006 – Dans le cadre de la tournée provinciale qui s’est déroulée du 4 avril au 31 mai, les travailleuses et les travailleurs de la construction auront eu l’occasion de rencontrer la direction de la FTQ-Construction et de nombreux directeurs et représentants de ses syndicats affiliés. Il est désormais de coutume à la FTQ-Construction, d’entreprendre une tournée provinciale annuelle afin de prendre le pouls de l’ensemble des régions du Québec et c’est encore ce qui a été fait cette année.
Selon Jocelyn Dupuis, directeur général de la FTQ-Construction : « il est important de connaître la réalité de ce que vivent nos travailleuses et travailleurs en région. Même s’il est vrai que la FTQ-Construction est l’association qui offre le plus de présence partout sur l’ensemble du territoire du Québec, avec 11 bureaux régionaux, il me paraît nécessaire de prendre un contact direct et personnel avec les membres de la FTQ-Construction ».

Après avoir visité le Saguenay et le Lac-St-Jean, la Côte Nord, le Bas St-Laurent et la Gaspésie, la Mauricie et les Bois-Francs, Québec, l’Estrie, l’Abitibi et le Témiscaminque, la grande région de Montréal et l’Outaouais, la direction de la FTQ-Construction a fait le plein d’énergie et est prête à relever les défis que nous amènera l’automne 2006.

Le processus de négociation sera bientôt lancé et la FTQ-Construction est déjà à se préparer, comme c’est le cas depuis toujours, à se présenter à la table de négociation. La direction de la FTQ-Construction a fortement insisté sur l’importance pour les travailleuses et les travailleurs de participer activement à leurs assemblées syndicales qui porteront sur les négociations. À compter de septembre prochain, l’ensemble des sections locales de la FTQ-Construction seront à constituer leur cahier de revendications en prévision de la prochaine ronde de négociation. Il est donc essentiel que le plus grand nombre de membres participent à ces réunions afin que tous puissent nous faire part de leurs préoccupations.

La tournée 2006 aura aussi permis de faire le point sur différents dossiers dont, entre autres, le régime de retraite et le travail à l’extérieur du Québec. Plus particulièrement, la FTQ-Construction a pu clairement démontrer que sans son intervention lors de la dernière négociation, les travailleuses et les travailleurs de la construction auraient non seulement perdu leurs acquis, mais se seraient condamnés pour les années à venir à tenter de se constituer une retraite de misère. Encore une fois, la FTQ-Construction a relevé le défi et livré la marchandise.

Dans le même ordre d’idées, la FTQ-Construction aura réussi à démontrer qu’il est possible pour ses membres de travailler ailleurs au Canada. La FTQ-Construction a signé une entente avec des syndicats de l’Ouest canadien permettant les transferts de main-d’œuvre.

Toujours selon la direction de la FTQ-Construction, la tournée aura permis de donner une information de première main aux participants et de démontrer clairement que la FTQ-Construction est « Encore et toujours dans l’action»!

RG/

0a767a37445a6f9db9fc74a788db3cb8

Bulletin de nouvelles