Décès sur un chantier à Terrebonne : un autre mort de trop

C’est avec une grande tristesse que la FTQ-Construction a appris la mort d’un monteur de lignes de St-Siméon la semaine dernière. L’organisation tient, au nom de ses membres, à offrir ses plus sincères condoléances à la famille du travailleur. Ce décès est survenu à la suite d’une chute d’environ 135 pieds.

La victime travaillait pour un sous-traitant d’Hydro-Québec sur la section 6 de la nouvelle ligne Chamouchouane-Bout-de-l’Île à Terrebonne. Le projet de construction de cette ligne électrique permettra de transporter de l’électricité entre le Lac-Saint-Jean et Montréal.

PRIORITÉ SÉCURITÉ

Bien que les causes de la chute soient encore inconnues, la FTQ-Construction lance un appel pour une amélioration drastique de la sécurité sur les chantiers. Trop souvent, la FTQ-Construction est témoin d’événements et se fait rapporter des situations où la sécurité des travailleuses et des travailleurs est en péril.

« En 2018, pouvons-nous encore nous permettre de tolérer les risques reliés à la santé et la sécurité de nos travailleurs et travailleuses plutôt que d’améliorer les méthodes de travail afin de les éliminer? Avec le lourd bilan de lésions et de maladies professionnelles ainsi que de décès liés au travail, permettez-nous d’en douter », affirme Yves Ouellet, directeur général de la FTQ-Construction.

Pour la FTQ-Construction, il est clair que tant que les mesures de sécurité ne seront pas resserrées sur les chantiers, des nouvelles comme celle-ci continueront d’être rapportées.

« Il y a beaucoup de travail à faire, mais aujourd’hui je tends la main, au nom de la FTQ-Construction et de nos membres, à tous ceux et celles qui voudront travailler avec nous pour améliorer la sécurité sur les chantiers. En travaillant ensemble, nous pourrons faire une différence pour les travailleuses et les travailleurs de la construction ainsi que leur famille », a conclu M. Ouellet.